Latest News - Headlines

L'aviation Française en 1940

En Septembre de 1939,l'aviation française est loin d'être opérationnelle. Sur un effectif de prés de 8000 avions, à peine 900 sont prêts au combat. 



 Maurane-Saunier
De plus, la stratégie est largement périmée et la modernisation très en retard. 

Une des principales entraves est qu'elle dépend de plusieurs entités de commandement d 'où un manque cruel d'efficacité contrairement à l'aviation allemande qui est une arme homogène sous un commandement unique.Après le 3 septembre 1939 ( jour de la déclaration de guerre à l'Allemagne par l'Angleterre et la France suite à l'invasion de la Pologne ), la mobilisation générale est décrétée et l'effort de guerre se met rapidement en action:




BlochMB151

Des crédits sont votés, les usines d'armement tournent. 

Début mai 1940 L'industrie aéronautique sort 500 avions par mois ( pas forcément prêts au combat, il manque pour certains la radio, le dégivrage, ...) Pourtant le 10 Mai, la Chasse française aligne 600 chasseurs monoplaces rapides et bien équipés ( Maurane-Saunier, Bloch MB151, Dewoltine520...) 100 chasseurs biplaces Potez 63, environ 150 bombardiers, 450 appareils de reconnaissance soit un total de 1300 avions modernes (+ 400 avions Anglais, 234 Belges, 139 Hollandais); contre près de 3500 avions allemands. A la Veille du 14 Mai, la Chasse française a déjà effectué 10000 sorties, 16 pilotes sont morts, 80 victoires sont homologuées avec 63 appareils détruits.


Dewoltine520
Contrairement a une idée reçu et qui a, comme on dit " la vie dure ", durant les terribles journées de Mai 1940, l'aviation française n'était pas absente du ciel. 

Les combats se déroulaient à 2000 mètres d'altitude , à un contre deux, les pilotes français rivalisant d'adresse et de courage réaliseront près de 2000 sorties. Le 10 Mai, l'aviation française abat 49 appareils allemands mais en perd 9, du 16 au 23 Mai les chasseurs français feront 2640 sorties, abattant 159 appareils de la Luftwaffe en ne perdant " que " 30 avions. 
Le 15 juin il ne reste plus que 340 avions français capables de prendre l'air. Sur 800 Pilotes français, prés de 200 sont tués, 188 blessés et 31 faits prisonniers. Mais Les 1000 Avions allemands abattus par les français manqueront de manière cruciale aux allemands lors de la bataille d'Angleterre où les pilotes britanniques feront également des prodiges.

Légende photos du haut vers le bas: Maurane-Saunier, BlochMB151 et Dewoltine520
Crédits : Revue historique " Les Chemins de la Mémoire n° 204 Avril 2010 "

| www.noenigma.com | All rights reserved - Copyright © 2010 - 2017

Theme images by richcano. Powered by Blogger.