Latest News - Headlines

Hadopi, la suite...

Plusieurs semaines après le lancement de la machine Hadopi, le nombre d’adresses IP flashées chaque jour a atteint ses plafonds. Nous sommes à 50 000 adresses IP par jour.

La machine fonctionne à plein régime. Début septembre, l’industrie de la musique affichait des compteurs à environ 10 000 adresses IP flashées quotidiennement. La CNIL avait quant à elle fixé des plafonds à 25 000 « incidents » par jour et par secteur.

L’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) annonce en être à 25 000 adresses IP chaque jour depuis longtemps. Du côté de la musique, à la SCPP (Société Civile des Producteurs Phonographiques), Marc Guez indique encore à nos confrères que « Depuis la fin du mois d’octobre, on est à 25 000 incidents pour la musique ». « Ensuite les messages sont éclatés entre les différentes entités juridiques ». C’est ensuite qu’ils sont transmis à l’Hadopi.

Selon une information rapportée par La Tribune, la Hadopi aurait atteint un rythme de croisière de 2 000 envois de mails d’avertissement par jour. Pourtant, ce chiffre est encore loin de ce que l’on avait annoncé. L’objectif était de 10 000 envois par jour !

Rappelons que les premiers mails d’avertissement sont partis début octobre. Tous les FAI semblent actuellement coopérer, de gré ou de force. Gageons que pour le moment, la Hadopi progresse avec prudence. Mais le rythme des envois devrait donc s’accélérer dans les semaines/mois qui viennent.

Voir aussi l'article : Halte, c'est Hadopi

Source : PC INpact

| www.noenigma.com | All rights reserved - Copyright © 2010 - 2017

Theme images by richcano. Powered by Blogger.