Latest News - Headlines

Les sanctions routières en Europe

Que les chauffards se le disent : bientôt terminé l’impunité à l‘étranger. Les Vingt-sept pays de l’Union ont accepté de mettre en réseau leurs registres des véhicules. Difficile dès lors d‘échapper à une sanction ou une amende même si l’infraction a été commise hors de ses frontières. Les explications du commissaire belge Daniel De Nève :

“Même avec l’espace Schengen, les données en matière de circulation, par exemple communiquer le titulaire d’une plaque d’immatriculation, ce n’est pas prévu. Donc, il n’y a pas d‘échange d’informations possible que ce soit avec les pays voisins ou autres. Donc je crois que pouvoir disposer de cette banque de données, de manière à pouvoir continuer la procédure – parce que quelque part lorsqu’on flashe tous les conductions étrangers, c’est du travail pour rien – je crois qu’il faut uniformiser, et cela sera une très bonne chose si l’on peut avoir accès à cette banque de données de manière à pouvoir poursuivre ceux qui ont le pied un peu trop lourd sur le territoire belge.”

Sont concernées les infractions les plus meurtrières comme la conduite en état d’ivresse, l’excès de vitesse, le non respect des feux ou le non port de la ceinture. Le Parlement européen doit encore se prononcer. Il faudra ensuite laisser deux ans aux Etats membres pour adapter leur législation.



Source : Euronews

| www.noenigma.com | All rights reserved - Copyright © 2010 - 2017

Theme images by richcano. Powered by Blogger.