Latest News - Headlines

Vague de froid en Europe

Les températures extrêmes qui sévissent depuis une semaine en Europe ont fait une soixantaine de victimes, notamment dans les pays de l’Est, et continuent de perturber les voies de communication.

La vague de froid qui sévit depuis quelques jours en Europe a provoqué la mort d’au moins une soixantaine de personnes, dont trente pour la seule Pologne, où les températures avoisinent en moyenne les moins 15 degrés.
Les victimes, des sans domicile fixe, sont principalement des hommes âgés entre 35 et 60 ans, la plupart du temps sous l’emprise de l’alcool. Les autorités font un appel à la vigilance de la population, lui demandant de signaler toute personne allongée sur un banc public ou traînant le soir le long des routes.

L’Allemagne a enregistré son premier décès dû au froid près de Leipzig (dans l’est). Les transports allemands sont particulièrement touchés par le froid : plus de 200 vols ont dû être annulés à l’aéroport de Francfort.
La déformation des rails et les problèmes de gel des portes de train ont également perturbé le trafic ferroviaire sur 300 kilomètres, provoquant des temps d’attente entre les trains de 20 minutes.

Au Danemark, l’armée danoise a été mobilisée pour transporter des malades vers les hôpitaux dans des régions sinistrées par d’importantes chutes de neige. Pas moins de 110 liaisons ferroviaires ont été annulées dans le pays, en raison de la neige abondante sur les voies.

C'est en Grande-Bretagne que les transports sont les plus touchés. Plusieurs aéroports du pays, dont le plus important London Heathrow, ont souffert d’annulations et de retards. L’aéroport de Gatwick a dû fermer deux jours. L’Eurostar a annulé un train sur trois et enregistré des retards allant jusqu’à 90 minutes. Aucun billet n’est en vente au moins jusqu’à lundi. L’approvisionnement en essence s’avère difficile en Écosse (où la température atteint les moins 20 degrés) et dans l’est du pays. Plusieurs accidents de la route ont causé au moins deux morts et le verglas rend difficile l’approvisionnement de certains magasins. Le chaos dans lequel est plongé le pays a valu un feu de critiques au ministre des Transports.

En Suède, les températures avoisinaient les moins 30 degrés Celsius, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un chasse-neige, utilisé pour dégager la piste de l’aéroport de Malmö, fermé jeudi pour cause de fortes chutes de neige, a même dû être dégivré à cause de ces conditions exceptionnelles.

L’Europe du sud n’est pas épargnée. En Espagne, une alerte niveau orange a été déclarée dans quatre régions du nord, en raison de «risques importants» de chutes de neige. La circulation demeure perturbée dans le nord et le centre.

Pourquoi fait-il si froid?

La situation atmosphérique s'équilibre dans la durée. Début novembre, nous avions une grande douceur, jusqu'à 20°C en Alsace. Pendant ce temps, une masse d'air froid s'est accumulée en Scandinavie, où il fait jusqu'à -30°C. Lourde, épaisse, cette masse s'est doucement déversée sur l'Europe, un peu comme une crème qui se renverse. Elle s'est d'abord répandue vers l'Ouest, sur les Iles britanniques, où le mercure a approché les -20°C, puis vers le Sud et aujourd'hui vers l'Europe centrale. Dans le même temps, des perturbations océaniques sont arrivées, circulant au-dessus de l'air froid, ce qui donne inévitablement de la neige. Cette neige contribue à accentuer le froid, puisqu'elle renvoie les rayons de soleil vers l'atmosphère C'est un peu l'effet boule de neige, que l'on peut observer dans le Loiret par exemple.



Source : Images et texte via Le figaro et AFP.

| www.noenigma.com | All rights reserved - Copyright © 2010 - 2017

Theme images by richcano. Powered by Blogger.